Traumatosport

JETS

JETS N°12 - Les lésions ostéochondrales du genou chez le jeune sportif

MOTS CLéS

lésions, lésions ostéochondrales, genou, cartilage, douleur, arthrose, arthroscanner, arthroscopie, IRM

Dans ce douzième numéro des réunions JETS, nos experts dont Jean-Marie Coudreuse (Médecin de Médecine Physique et Réadaptation), Fabrice Bryand (Médecin du Sport), Fabrice Busnel Ploemeur (Rééducateur fonctionnel) et Olivier Fichez (Rhumatologue) se sont réunis autour des lésions ostéochondrales du genou chez le jeune sportif. Ces dernières sont d’origines multiples et la cause la plus fréquente chez le sujet jeune en est le traumatisme sportif (unique ou répété). Depuis plus de 20 ans, de nombreuses classifications (niveaux de sévérité) ont été proposées pour les lésions ostéochondrales sans qu’aucune ne remporte l’unanimité. Dans la pratique chirurgicale, la classification utilisée pour les lésions ostéochondrales est généralement celle de l’International Cartilage Research Society (ICRS), qui permet de déterminer le type d’atteinte, en particulier pour des lésions en profondeur. Le dépistage et la classification de ces lésions sont en effet, des éléments essentiels du pronostic. Faudrait-il en ce cas envisager une classification pronostique ?

Les lésions ostéochondrales se manifestent habituellement par des douleurs unilatérales et des gonflements (le stade de pseudo-blocage avec un corps étranger arrive plus tard). Pourtant, ces lésions asymptomatiques sont souvent découvertes fortuitement lors d’examens faits pour éliminer d’autres pathologies. Outre l’examen clinique, quel type d’imagerie utiliser pour mieux préciser le siège, l’étendue et le stade évolutif des lésions ostéochondrales ? Sur quels critères s’effectue la prise en charge ? Comment opérer le suivi thérapeutique ?

Compte tenu de l’impact des lésions ostéochondrales en zone portante – et notamment celles de l’articulation du genou – sur la qualité de vie et de leur évolution possible vers l’arthrose, il était essentiel pour nos experts de clarifier les classifications, les éléments de diagnostic et de pronostic notamment par des cas cliniques. 

Souhaitez-vous en savoir plus ?

Accédez à de nombreuses
vidéos & documents à télécharger
en rejoignant la communauté

Gardons le contact!
Suivez-nous!

Le partenaire médical des sportifs

Depuis plus de 10 ans, les Laboratoires Genevrier sont le partenaire de la médecine et de la traumatologie du sport. 
Les Laboratoires Genevrier ont été choisis par la commission médicale du CNOSF pour les Jeux Olympiques 2018 de Pyeongchang.
Les Laboratoires Genevrier sont les fournisseurs officiels de l’Institut National du Sport, de l’Expertise et de la Performance (INSEP).